Tu l'as lu(stucru) ?

24 août 2016

Un été immobile

Cet été il y a eu des cartons( beaucoup), de la tapisserie à enlever, des murs à enduire (beaucoup et la naissance d'une vocation : j'aime enduire), de la peinture, du parquet, un jardin bancal mais peu importe, on y est bien pour boire des bières, des jours sans wifi et deux filles livrées à elles-même pendant que papa et maman bricolent, un message caché par Adl pour les futurs occupants de la maison dans trèèèèès longtemps, la drôle de sensation d'occuper la maison de quelqu'un d'autre (genre une loc' pour l'été), des meubles qui jouent aux chaises musicales et des cartons qui se vident, un chat perdu puis retrouvé (3 semaines après quand même !) et des hérissons squatteurs, des batailles d'eau dans la rue et des copains déjà trouvés pour Louison, des compotes de prunes du jardin et le chemin pleins de côtes et de faux plats sur le chemin du boulot (je roule à vélo), de la lumière du matin au soir et des pièces où il faut trouver ses marques. C'était un drôle d'été sans partir et pourtant la sensation d'avoir avancé.

maison4maison3maison 2maison1maison6

Posté par tonyktl à 22:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


11 août 2016

Selflis#19

ann_es_sauvagesVoilà un roman plus que surprenant qui vous tient en haleine dès le départ et bascule votre vision de l'histoire au milieu du livre, l'air de rien. Rosemary est une jeune femme qui s'est construite (ou pas) sur le dos d'une histoire familiale difficile. Alors qu'elle avait 5 ans, sa sœur avec qui elle était fusionnelle disparait. Suite à ça, la cellule familiale explose, la mère déprime, le frère fugue, le père boit et Rosemary se mure dans le silence. La maison qui n'était que bruit, vie et joyeux bazar sombre dans la catatonie. Pourquoi Fern a t-elle disparu, qui a le poids de la culpabilité sur ses épaules... Rosemary ressasse ses questions au court du récit qui jongle entre plusieurs périodes, au fur et à mesure de ses découvertes. Je brûle de vous en dire plus mais ce serait dommage pour votre plaisir de lecteur. Sachez juste que j'ai laissé tomber quelques certitudes en court de lecture.
"Nos années sauvages" de Karen Joy Fowler - traduit de l'américain par Karine Lalechère - Editions Presses de la cité.

PS. Je viens de voir que ce sera adapté en série télé avec Natalie Portman dans le rôle de Rosemary. Ca promet d'être extra, je vous dis que ça !

Posté par tonyktl à 15:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 juillet 2016

Bleu blanc rouge

Hasard patriotique du petit déj'.

bastilleday

Posté par tonyktl à 08:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 juin 2016

Selflis#18

Je viens de me faire une doublette roman ado. Un Marie-Aude Murail que j'ai lu comme une gourmandise et un jeune auteur anglais dont la couv' et le titre m'intriguait. Toujours des histoires de familles atypiques, mes préférées.

DSCF6845"Comment s'en sortir avec une mère en vadrouille, un petit frère qui se prend pour un chien, une fouine pour voisine et sans un sou en poche ?" de Dave Cousins - Bayard

DSCF6800"Sauveur & fils" de Marie-Aude Murail - Ecole des Loisirs

Posté par tonyktl à 22:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 mai 2016

Portrait à l'andouille

Cette petite fille qui n'aime pas "les choses qui ont un goût" (je cite), adore l'andouille et le roquefort.

andouille

Posté par tonyktl à 21:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


23 mai 2016

Infomercial

flyer-braderie_A4 copie

 

 

Posté par tonyktl à 21:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 mai 2016

Selflis#17

Ce roman m'a fait de l'oeil parce qu'il a réveillé un vieux fantasme d'ado, disparaître pour de faux pour voir ce que les gens pensent de vous et savoir à quel point on compte. Un harcèlement scolaire qui la dépasse, une mère à l'étranger et un père peu empathique, voilà ce qui pousse Anouck, 14 ans, à fuguer. Mais bon c'est l'hiver alors la fugue tourne court et elle se dit qu'elle serait mieux dans son grenier là où personne ne pensera à la chercher. La détresse de son père, la tristesse de sa petite soeur, l'absentéisme de sa mère, les avis de recherche, tout cela la touche mais dur dur de faire machine arrière.
"Ma fugue chez moi" de Coline Pierré - Éditions du Rouergue.

DSCF6653

Posté par tonyktl à 22:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2016

Livraison jeunesse

Un livre pour les petits à l'histoire simplissime mais au graphisme impeccable et aux couleurs franches. Fredun Shapur est un artiste des 70's qui fut aussi un créateur de jouets (on lui doit notamment les Playsack, ces sacs-déguisements, remis au goût du jour récemment).
"Blackie et la pelote" - Fredun & Mira Shapur- Éditions Memo.

blackie1blackie3blackie2Voilà un album dont j'aimerais pouvoir dire qu'il n'est pas d'actualité. On y suit une famille, mère et enfants, pour qui l'espoir se trouve dans l'exil vers ce pays au nord dont ils ne connaissent ni les arbres ni les animaux. Ils savent juste que c'est loin, que ce sera long et difficile d'y arriver. La mère est forte et ne pleure qu'une fois ses petits endormis. Les couleurs et les dessins sont très beaux. L'illustratrice est italienne et s'est inspirée de récits entendus auprès de réfugiés.
"Partir au delà des frontières" de Francesca Sanna - Gallimard jeunesse.

partir1partir 2partir3Encore un album pour les plus jeunes qui, a priori, ne paye pas de mine, mais qui est plutôt inventif et ludique. Chaque animal se présente au bureau des objets trouvés pour réclamer son écharpe, son bonnet, son habit de soirée... Du coup chaque animal se révèle être quelqu'un d'autre une fois son objet retrouvé. Exemple : le chat tout penaud qui a perdu l'écharpe de son papa est en fait un lion. Ça fonctionne tip top avec les petits.
"Au bureau des objets trouvés" de Junko Shibuya - Actes sud junior

bureau1bureau2bureau3

Posté par tonyktl à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 mai 2016

D'émouvants petits traits

Ce qui va me manquer dans cette maison que nous quittons au bout de 14 ans de location (donc quasi l'âge d'adl), ce sont ces petits signes du temps qui passe que nous ne pourrons pas emmener avec nous (Tony suggère un relevé topographique sur bande de papier), les petites marques faites au crayon de papier sur le chambranle de la porte de la salle de bain pour "faire la taille", les deux soeurs qui se superposent, les âges et les années qui se mélangent (et adl qui est aujourd'hui plus grande que moi, elle que j'ai baigné dans le lavabo de cette même salle de bain, bref vous connaissez la rengaine du temps assassin :-).

toise

J'ai pris cette photo cet après-midi donc trop tard pour qu'elle apparaisse sur le nouveau blog de Lisa "grandchosepasgrandchosemaisenmieux.blogspot.com".

Posté par tonyktl à 16:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

06 mai 2016

Selflis#16

Lire cet homme me donne l'impression d'être plus intelligente. Pour moi qui ai du mal à lire en ce moment, c'est parfait, je picore des chroniques, des articles, des critiques, de l'érudition bien dosée, des mots toujours parfaits. Je savoure...
"Il est avantageux d'avoir où aller" d'Emmanuel Carrère - P.O.L.

DSCF6519

Posté par tonyktl à 23:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]