Tu l'as lu(stucru) ?

28 avril 2016

Lecture en cours

Si vous ne l'avez jamais vu, je ne peux que vous encourager à regarder le film "Moi, toi et tous les autres" de Miranda July qui m'avait enthousiasmé à sa sortie. Du coup, le premier roman de Miranda July m'intriguait. On y retrouve son grain, ses personnages à côté de la plaque et pourtant complétement frontaux. Ils sont à la limite de subir leur vie et sans peut être s'en rendre compte, ils la prennent carrément à bras le corps avec un côté cash déconcertant.
"Le premier méchant" de Miranda July - Flammarion - traduit de l'américain par Nicolas Richard.

DSCF6138

Posté par tonyktl à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


24 avril 2016

#anti-instagram

L'état des lieux du moment (qui n'a pas l'air de perturber notre chat qui doit aimer vivre dans le chaos !) !
Braderie vide-maison en perspective : livres, jouets, déco, vêtements fille-femme à prix tout riquiquis.

chaos

 

Posté par tonyktl à 18:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 avril 2016

Buran'haut en couleurs

A Burano, les facades colorées des maisons incitent au jeu. Tony a fait ce petit gif coloré (mais il trouve mon jeu de mot du titre aussi pourri qu'une enseigne de coiffeur, ça c'est dit :-).

burano_gif

 

Posté par tonyktl à 21:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2016

Souvenirs lagunaires #2

venise21venise11venise12venise13venise14venise20venise15venise16venise17venise18venise19

Posté par tonyktl à 10:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Souvenirs lagunaires #1

J'ai aimé Venise. J'ai aimé l'omniprésence de la mer, l'absence de voitures, son décor qu'on a l'impression de connaître sans y être jamais allé (comme NYC), ses campaniles qui ont presque tous la penchette. J'avais peur des touristes (que je suis pourtant aussi) mais dès qu'on s'éloigne des grandes allées, Venise appartient aux vénitiens et à ceux qui se perdent, les enfants qui jouent au ballon ou prennent une glace sur les campi à la sortie de l'école, les vieux qu'on installe au soleil, les étudiants qui fêtent leur diplôme. On a parfois l'impression d'être à la campagne, parfois à la mer, parfois dans un décor de film. J'ai aimé voir la vie sur l'eau : ambulances, transporteurs, taxi, déménageurs, corbillard, éboueurs, familles qui partent en week-end... J'ai aimé cette parenthèse d'une semaine qui m'a donné envie de me remettre à cette langue apprise il y a longtemps.

venise5venise1venise2venise3venise4venise10venise6venise7venise8venise9

Posté par tonyktl à 10:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


04 avril 2016

Double birthday

Revoilà "notre" jour même si j'ai l'impression, au fil du temps, que tu l'attends plus que moi :-). Joyeux 9 ans ma grande !

anniv1
La photo n'est pas fidèle à la pétulance de la demoiselle :-) !

Posté par tonyktl à 07:53 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

28 mars 2016

Selflis#15

"Le premier qui pleure a perdu" de Sherman Alexie décroche l'honorable pompon du livre le plus censuré aux États-Unis d'après l'association américaine des bibliothécaires (et sur les 10 titres les plus censurés, 3 d'entre eux portent un de mes coups de coeur à la bibli :-). Rien de mieux que l'interdit pour susciter la curiosité, les bigots, puritains et autres devraient le savoir... Ce roman a tout de même reçu le National Book award 2007 pour le livre jeunesse, est au programme de nombreux collèges américains, est plébiscité par les bibliothécaires américains (et français aussi, of course !). Malgré tout, les quelques gros mots, l'alcool, l'évocation de la masturbation, les violence physiques semblent rebuter les assos de parents. Ils passent donc à côté de cette très chouette histoire sur un ado de la réserve indienne Spokane qui cherche sa place (rester auprès de sa communauté, la solidarité, sa famille aimante) ou partir étudier hors de la réserve (et se donner ainsi une chance d'échapper à l'alcool, la misère et le chômage). On y parle de différences, de préjugés, de solidarité, d'accomplissement par le sport, de sentiment de trahison, d'amitié, d'entraide et de destin qui s'acharne. 
"Le premier qui pleure a perdu" de Sherman Alexie - Albin Michel - traduit de l'américain par Valérie Le Plouhinec.

DSCF6137

Posté par tonyktl à 22:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 mars 2016

Livraison jeunesse

Un gros de coeur pour ce petit livre dont j'aurais aimé prendre en photo toutes les pages tant elles sont toutes pertinentes. Le rapport au temps est quelque chose d'ambigu, on trouve qu'il passe trop vite ou trop lentement, il est notre ennemi ou notre allié, il laisse des marques ou apporte des changements positifs (et moi je culpabilise de dire aux filles d'être efficaces alors qu'elles ont bien le temps de l'être en vrai (mais bon le matin, le timing est serré quand même !).
"Avec du temps" d'Isabel Minhos Martins et Madalena Matoso - Traduit du portugais par Fanny Cauvin - Thierry Magnier

2016-03-20_0007temps3temps1temps2

Comme album sur les soeurs, il y a celui-ci qui est une référence. En voilà un autre en passe de devenir une future référence, quand le lien entre soeurs se distend avec l'arrivée de l'adolescence de la grande et la fin des jeux d'enfants, des centre d'interêts communs et ce constat (qui fonctionne aussi très bien du côté des parents) "mais depuis quand est-elle devenue si grande ?".
"Ma grande soeur et moi" de Simona Ciraolo - Gallimard jeunesse.

2016-03-20_0015soeurs1soeurs2soeurs3

Et pour finir, un livre plus atypique avec un graphisme peut-être moins facile d'accès mais que je trouve très beau avec un super texte. Il y a autant de maisons qu'il y a des familles et autant de façons de les habiter : la maison de Matteo toute petite mais où onze personnes vivent dedans ; la maison de Sindel qui n'en est pas vraiment une, plutôt une caravane et pourtant il dit "je rentre à la maison"; celle de Mimmo qui sent tout le temps le chou-fleur ; celle de Lillo qui est au bord de la mer et même si ce n'est pas vrai, ça donne envie ; celle de Simone que tout le monde appelle la maison du silence ; celle de Marco qui est un hôtel et celle de Claudia qui est celle qu'elle imagine habiter quand elle sera grande.
"Les maisons des autres enfants" de Luca Tortoloni & Claudia Palmarucci - Traduit de l'italien par Muriel Morelli - Cambourakis

2016-03-20_0022maison3maison1maison2

Posté par tonyktl à 22:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mars 2016

Wallpaper

"Il faut se projeter" qu'ils disaient... Pour l'instant ça pique les yeux tout ce beigeasse/marronnasse/rosé à motifs mais j'espère que ça augure de chouettes avant/après dans quelques mois (et encore je vous ai épargné la moquette et les carrelages).

tapisserie 2tapisserie 1

Posté par tonyktl à 22:22 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

15 mars 2016

Selflis#14

Lecture en cours, d'actualité, sur la jeunesse qui gronde.
"Dans le désordre" - Marion Brunet - Sarbacane.

2016-03-15_0001

Posté par tonyktl à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]