Tu l'as lu(stucru) ?

22 septembre 2014

Le tag du phénix

On rétropédale encore un coup avec le tag, petit questionnaire où on apprend des tas de choses absolument indispensables ! Merci Elisabeth !

1 - est-ce-que ça t'arrive de porter des chaussettes trouées et de te dire que tu t'en fous parce que personne n'est au courant ? Si oui, tu troues tes chaussettes plutôt au niveau du pouce ou du talon (ou ailleurs !) ?
Plus maintenant car je déteste avoir l'orteil coincé (je troue donc à l'orteil) à l'extérieur alors que le reste de mon pied est bien au chaud. Jeune, j'étais nostalgique de la chaussette, maintenant, je pratique la politique du délestage qui soulage.

2 - quels sont tes prénoms, les deux ou trois ? En es-tu contente ? Pourquoi tu t'appelles comme tu t'appelles ?
Je m'appelle juste Katell. Pas d'autres prénoms. Mes parents voulaient m'appeler Galienne, l'état civil a refusé (nous sommes sommes en 1974). Ils m'ont alors appelé Katell, clin d'oeil à une des filles de cette famille qui s'est battue contre l'état civil pour pouvoir donner des noms bretons à ses enfants. Et j'aime mon prénom qui peut paraître exotique hors de Bretagne (même si la blogo fourmille de Katell).

3 - raconte-nous un détail précis de ton rêve de vie pour le futur ?
Juste une vie où j'ai l'impression d'être à ma place (et si ma place pouvait être dans une maison à nous, bien entourée de ma famille, ce serait un plus).

4 - elle est comment ta culotte pref' de pref' ?
C'est ma culotte porte-bonheur. Elle vient de Uniqlo New York. Elle est jolie ET confortable.

5 - qu'est-ce-que tu adores dans ta vie (à part tes amis et ta famille) ? Que voudrais-tu, au contraire, y améliorer ?
Avoir le temps, être entourée de gens pleins de fantaisie. Mon rêve de quand je serais grande : maîtriser l'art de la conversation.

6 - que veux-tu comme cadeau pour Noël ?
houlà, je ne me suis pas penchée sur la question. Mon souhait secret : qu'on m'offre un cadeau que j'adore et que je n'ai pas demandé, bref, qu'on devance mes désirs.

7 - quel âge as-tu le sentiment d'avoir ?
Après avoir paru plus jeune quelques années, mon âge m'a rattrapé et là, je fais bien mes 40 ans. Devant la hiérarchie, j'ai l'impression d'avoir 13 ans et devant des ados, j'ai l'impression d'en avoir 50.

8 - dans quel lieu as-tu aperçu pour la première fois la personne dont tu es amoureuse ?
La vraie première fois, c'est sur une photo chez une copine : ses dents en gros plan pleines de Nutella. Sinon, premier contact visuel à la fac.

9 - tu es plutôt thé, café ou chocolat au p'tit dej' ? (ou autre chose !)
Tea power !

10 - montre-nous la photo de tes dernières vacances qui te fait le plus rêver.

aveyron5
Une photo toute bête mais je sens les parfums du chemin, la chaleur du soleil, la fraîcheur de l'ombre...

11 - quel blog aimerais-tu voir renaître de ses cendres ?
Les pas tout à fait abandonnés mais trèèèèès irréguliers : Clemfraiche , Les volets rouges, Polaroid girl...
Les vieux : Mariaba, Doigts de féees, Pepe saumone, Rouge cerise et j'en oublie...
Les locales :-) : Carole, Delphine, Jenny...


Posté par tonyktl à 10:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


21 septembre 2014

La marchande

Comme chaque année, on a joué à la marchande, loué le Dieu météo qui nous a épargné orage et pluie, eu nos acheteurs chouchous (les jeunes parents, les p'tits couples et les étudiants, mes préférés...), vendu nos objets challenge (adieu MA-GNI-FIQUE bougeoir chat), eu des nouvelles de Poulpy vendu l'année dernière. A l'année prochaine emplacement 181.

003

009

Posté par tonyktl à 13:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 septembre 2014

Blogo rétropédalage

Parce que qu'on est un petit nombre à être nostalgique de la blogo d'avant (couac, isa, camille, delphine...), à s'accrocher à notre rocher comme une bernique, à pleurer les copines qui ferment à droite à gauche... Je me disais, c'était marrant les selfportraits.
Alors en ces temps de rentrée, un credo : "Pomponnez-vous !" (et si vous suivez le mouvement, je vous mettrais en lien).
La bazarette, Sanchone, Gélinotte, Isa, Zimbo, Marie, Camille... jouent le jeu.


pompons

Posté par tonyktl à 09:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

14 septembre 2014

Stylo bille

J'adore les illustrations au crayon de couleur, ainsi qu'au crayon de papier. J'aime aussi beaucoup le rendu du stylo bille. Alors hier, d'une pierre trois coups : nous sommes allés au Marché noir, festival de micro-édition rennais, comme l'année dernière. J'y ai croisé Cécile Gambini (donc je connaissais plus le travail en couleur) et ses livres auto-édités et je suis revenu avec un "amoureux" et une dédicace au stylo bille. Heureux samedi !

DSCN9640

DSCN9641

DSCN9643

Posté par tonyktl à 20:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 septembre 2014

Lecture en cours

L'autre livre à ce jour des éditions "La belle Colère". J'adore le ton.
"La ballade d'Hester Day" de Mercedes Helnwein - traduit de l'américain par Francesca Serra - Editions La belle colère.

DSCN9612

Posté par tonyktl à 09:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]



10 septembre 2014

Livraison jeunesse

Le retour de Sylvia l'espiégle. Cette-fois-ci, Sylvia est en vacances chez papi et rencontre Violette, passionnée de nature. Elles vont camper dans le jardin et tenter d'apercevoir un loup. Je dis bien tenter... J'adore le format atypique et les aventures de ces deux petites bouts de fille.
"Gare au loup" de Marka Maijila et Juha Virta. Traduit du finnois. Cambourakis.

DSCN9618

Un très bel album pour moi qui adore les motifs esprit tapisserie. Racoon le raton laveur bave devant la fête qui se prépare chez les voisins : punch aux épices, cheesecake, salade Caesar, cheeseburger, fondant au chocolat... Chaque plat est présenté sous forme de motifs avec tous les ingrédients et s'inclut un "cherche et trouve" car à chaque fois, Racoon est passé par là. Esthétique et ludique.
"Le festin de Racoon" de Marianne Ratier - Marmaille et compagnie.

DSCN9613

Posté par tonyktl à 08:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 septembre 2014

Lecture quasi finie

Maurice Pialat, Claude Berri, Jean-Pierre Rassam. Trois fortes têtes, trois ego, trois monstres sacrés du cinéma liés par leurs soeurs (le premier sortant avec la soeur du deuxième qui a épousé la soeur du troisième). Christophe Donner donnent libre cours à leurs biographies tout en rendant leurs vies si réelles. Ça va vite, ça pulse. On se retrouve plongée dans les 60-70's emmené par le tourbillon qu'était Rassam, producteur, leader, chef de bande aussi magnétique qu'agaçant. On y vit une vie dans l'excés, la passion (celle de l'argent et du cinéma), la drogue, le partage (et son pendant, l'égoisme). Une "famille" marquée aussi par la mort et le suicide (Annie, la petite amie, Anne-Marie la soeur de Rassam et femme de Berri, Julien le fils de Berri et Rassam lui-même). On se retrouve dans les coulisses de films, on est avec Godard au festival de Cannes de 68, on croise Jean Yanne, Truffaut, des magnats du pétrole et des producteurs kamikazes.
J'ai adoré me plonger dans cette époque, cette ambiance et l'univers du cinéma animée par des fous furieux. Et ce titre (petite phrase lâchée par Orson Welles à Cannes), une merveille : Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qu'il lui arrive.
"Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qu'il lui arrive" de Christophe Donner - Grasset

001

Posté par tonyktl à 09:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 septembre 2014

Portrait à la tête renversée

J'aime bien le petit côté Freaks de cette photo.

freaks

Posté par tonyktl à 20:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 août 2014

Familles dysfonctionnelles...

... je vous aime !
Dans les 70's, papa et maman Mellow sont un couple épanoui, jouissant de leur corps. Ils décident d'écrire "Le plaisir", une sorte de manuel de sexologie les mettant en scène dans toutes les positions du kamasutra (plus une de leur composition !). Gros best-seller, c'est un peu le "J'élève mon enfant" du sexe ! Lors d'une réunion collégiale, les 4 rejetons Mellow (de 6 à 15 ans) compulsent le fameux livre et dès lors, ils vivront avec ce fardeau.
Deux ans plus tard, le couple implose et les quatre enfants grandissent cahin-caha.
Vingt ans plus tard, il est question de rééditer le livre et c'est l'occasion de faire le bilan sur la vie (pas toujours folichonne) de chacun.
Voilà une chronique familiale réjouissante, acerbe et drôle, ironique et bien vue.
"La position" de Meg Wolitzer - Editions Sonatine - traduit de l'américain par Madeleine Nasalik.

DSCN9503

Posté par tonyktl à 22:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2014

Aveyron power

Les chemins qui sentent le thym et la menthe - cette déclinaison de verts (ou "5O nuances de green" ;-) et ces collines parfaites sur les hauts plateaux - cette nature préservée - Zefir Bosc (poète local :-) - le doux regard des vaches rousses - le chemin de Compostelle et ses chapelles, églises, abbayes qu'en bons athées nous visitons toutes - marcher, marcher, marcher (ne croiser personne et pique-niquer en plein milieu des chemins).

aveyron6

aveyron7

aveyron8

aveyron1

aveyron2

aveyron3

aveyron4

aveyron5

aveyron1

aveyron2

aveyron4

aveuron3

aveyron3

aveyron5

Posté par tonyktl à 16:58 - - Commentaires [19] - Permalien [#]



Fin »