Tu l'as lu(stucru) ?

27 avril 2018

selfportraits

J'aime l'idée qu'à l'ére du selfie à gogo, ma fille fasse encore des autoportraits dessinés. J'aime l'idée de reconnaitre ses tenues (et donc oui, hier, elle avait des chaussettes motifs "oeufs sur le plat" avec sa robe).

dessin2dessin3dessin1

Posté par tonyktl à 15:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


25 avril 2018

Selflis#49

Les filles de nulle part, c'est  un groupe de lycéennes anonymes qui se retrouvent pour parler librement de sexualité, de consentement, de rapports garçons-filles et qui veulent que justice soit rendue suite à un viol impuni. Un roman à mettre entre toutes les mains qui démontre que la parole et l'union font la force. GIRL POWER !
"Nous les filles de nulle part" de Amy Reed - traduit de l'anglais par Valérie le Plouhinec- Albin Michel - à partir de 14/15 ans

nous les filles de nulle part

Posté par tonyktl à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2018

Selflis#48

Après "Le chagrin des vivants" que j'ai beaucoup aimé, hop, un 2e Anna Hope. Le thème de l'internement, de la vie d'asile au début du siècle en Angleterre et la façon de "mater" les femmes un peu trop libres m'a fait pensé à "L'étrange disparition d'Esme lennox" que j'avais beaucoup aimé aussi.
"La salle de bal" d'Anna Hope - traduit de l'anglais par Elodie Leplat - Gallimard

la salle de bal

Enregistrer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2018

Blanc/bleu

C'est fou de se dire que seulement un petit jour et quelques kilomètres séparent ces deux photos. Cette semaine a été haute en rebondissements météorologiques.

neigemer

Enregistrer

Posté par tonyktl à 21:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 février 2018

Selflis#47

Laurie Colwin is always a good idea (surtout si vous aimez les nouvelles, comme moi).
"Intimités" de Laurie Colwin - Traduit de l'américain par Anne Berton - Autrement.

intimités

Enregistrer

Posté par tonyktl à 20:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


11 février 2018

La p'tite niche #4

Tout est parti de cette main en bois que Tony a ramené un soir.
Faire l'inventaire de ce qu'on a sur un thème, 2/3 images piquées sur Pinterest (merci Man Ray pour tes photos inspirantes), Adl en contributrice et hop voici la niche "L"oeil et la main" (ça fait un peu je-me-la-joue de donner des titres à mes petites installations :-).
J'ai déjà des idées pour la suivante...

niche1niche5niche2niche4

Enregistrer

Posté par tonyktl à 14:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 février 2018

Selflis#46

Une vraie lecture savoureuse, peut-être moins forte qu'"Au revoir là haut", mais ne boudons pas notre plaisir ! Une galerie de personnages hauts en couleurs, des salopards, des têtes à claques, des profiteuses (dans tous les sens du terme, celles qui jouissent de la vie et d'autres plus vénales), des types biens, des revanches (froides et l'air de rien, les meilleures), des rebondissements, un peu d'Histoire, un sens de la réplique et du tempo, bref ça fait un paquet de bons ingrédients ! Ah, comme j'ai aimé passer mes soirées avec Madeleine, Mr Dupré, Vladi...
"Couleurs de l'incendie" de Pierre Lemaitre - Albin Michel

couleurs de l'incendie

Posté par tonyktl à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 janvier 2018

Selflis#45

J'adore les bd de Frederik Peeters, et j'aime d'autant plus quand il y a un arrière fond fantastique car ce n'est pas un genre qui m'attire et pourtant à chaque fois, il réussit la gageure de m'embarquer dans son monde : Lupus, Château de sable, L'odeur des garçons affamés... autant de coups de coeur !). Dans "L'homme gribouillé", scénarisé par Serge Lehman, on trouve tout à la fois des secrets de famille, une filiation forte de mères en filles, un Golem, un homme-oiseau, une malédiction, une enquête, une aphasie foudroyante, des traditions païennes et des juifs musclés, une auteure de livres pour enfants et une ado à la langue bien pendue. On trouve surtout un plaisir de lecture savoureux, comme quand on se glisse dans un bon polar (tiens maintenant que j'y pense, on peut y voir une petite ambiance à la Fred Vargas...).
"L'homme gribouillé" de Serge Lehman & Frederik Peeters - Delcourt.

l'homme gribouillé

Sinon, je suis hyper contente, une de mes bd chouchou de l'année dernière a obetnu le Fauve d'or à Angoulême : La saga de Grimr.

Enregistrer

Posté par tonyktl à 18:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 janvier 2018

Selflis#44

Un vrai bijou (de ces livres qui vous font trépigner de se glisser sous la couette avec eux) ! Un roman chorale dans le Londres de 1920. La guerre a fait des ravages et 3 femmes vont vivre à leur façon le retour sur le sol anglais du soldat inconnu qui va être enterré en grandes pompes. De beaux portraits de femmes et cette ambiance british so delightful ! A lire en cette année de commémoration de l'armistice.
"Le chagrin des vivants" d'Anna Hope - traduit de l'anglais par Elodie Leplat - Gallimard.

le chagrin des vivants

Posté par tonyktl à 12:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 janvier 2018

Selflis#43

Commencer l'année toute en légèreté avec le premier roman de Maureen Wingrove aka Diglee. Cléopâtre Wellington, 13 ans, a pas mal de handicaps dans la vie à commencer par son nom, le sens de l'humour de son beau-père, la rigueur de sa mère et sa pilosité. Elle tient son journal avec humour. L'ensemble fait assez penser au "Journal de Georgia Nicholson" de Louise Rennison et l'auteur ne s'en cache pas, cette série a marqué son adolescence.
"Mémoires d'une jeune guenon dérangée" de Maureen Wingrove - Michel Lafon - dès  12 ans.

mémoires d'une jeune guenon

Enregistrer

Posté par tonyktl à 08:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]