pb_janeBon le printemps est là, ça y est ! On a envie de choses légères, un peu futiles, mais pas seulement,  parce qu’on est des filles intelligentes, on a envie AUSSI de choses sensibles et bien écrites ! Donc voici quelques lectures de filles pour filles (je pourrais dire de femmes pour femmes mais ça fait tout de suite un peu grandiloquent !).

Primo, "LE PROBLEME AVEC JANE" de Catherine CUSSET chez Folio. Le problème de Jane, c'est le manuscrit anonyme qu'elle reçoit un matin et qui raconte sa vie par le menu : ses sentiments, sa vie sexuelle, ses déceptions, son angoisse face à la vie, son amour des problèmes. Qui peut la connaître aussi bien ? Elle cherche... Ce roman dans le roman inventorie les tracas amoureux et sociaux dans le milieu universitaire américain. Un roman très féminin qui se lit d'une traite.
En deuxio, il y a Laurie Colwin. Elle a un ton et sait parler comme personne des petits arrangements que l’on fait avec notre vie pour se persuader qu’on a pas trop dévié des nos idéaux de départ, des petites ratées qu’on camoufle, les compromis qu’on essaie de trouver. Elle est le porte-parole des ces femmes qui se sentent bancales dans une vie a priori heureuse mais pourtant teintée d’insatisfaction. Elle en a écrit plusieurs mais je peux en citer deux :
"UNE EPOUSE PRESQUE PARFAITE" chez Autrement. C’est bien connu, la perfection n’existe pas. L’héroïne s’en rend cruellement compte en se prenant les pieds dans le tapis de sa vie pseudo parfaite. Cette cruelle désillusion la fait souffrir bien sûr mais la sauve d’une existence qui finalement n’était pas faite pour être la sienne. Un roman qui rassure sur notre vie_merveilleusepropre imperfection.
"UNE VIE MERVEILLEUSE" en Livre de poche. " Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve". Cette phrase de Gainsbourg illustre à merveille l'attitude des personnages de ce roman qui reculent devant cette vie merveilleuse qui ne demande qu'à être vécue. Un livre heureux, malgré tout, sur des êtres en déroute face à leurs sentiments.