En ce moment, il y a pléthore de livres supers qui sortent et je fais des listes sur des petits bouts de papier de tous les livres que je dois chroniquer et puis la flemme (ah qu'elle est collante celle-là :-) m'envahit. Mais aujourd'hui j'ai reçu un album qui m'a poussé au cul (excusez l'expression) et je me suis dit que j'étais OBLIGÉE d'en parler.

3600_secondesEmbarquez pour un tour du monde en 3600 secondes (à bord d'une soucoupe volante, je vous jure que c'est possible). De Paris à New-York, de le muraille de Chine aux plages de sable blanc, de l'Everest (un tout petit moins grand après le passage de la soucoupe, oups !) aux plaines de la savane, vous reviendrez chez vous à peine essoufflé mais bouche bée d'admiration ! Ébaubie, béate devant tant de choses vues et devant le dessin si évocateur (tour à tour crayon de papier, peinture...) de Ronan Badel. Puis des voyages avec des extraterrestres, c'est pas tous les jours que ça se présente alors embarquez vous dis-je !
"3600 secondes" de Ronan Badel - Autrement.

reves_voyagesDans la veine, "Embarquement immédiat" : il y a un livre pop-up terrrrrrible. Un moyen de locomotion et une scènette en volume, terriblement poétique, super bien illustré, il faut me croire sur parole et aller le feuilleter en vrai.
"De rêves et de voyages - 11 fééries de papier" de M. Marti & X. Salomo - Milan





premiersPrintempsUn autre sorte de voyage : un aller simple au pays des sens (le froid d'un flocon, le goût d'une mûre, la moiteur d'un orage d'été, le vert tendre de l'herbe au printemps...) et des saisons. Un révolution terrestre magnifique et sensible.
"Premiers printemps" d'Anne Crausaz (qui a vraiment un sens sensitif de la couleur, je ne sais pas si ça ne dit mais quand je vois ses images, je ressent les choses physiquement) - Editions Memo.






livre_rend_heureuxEt puis tant que je suis lancée, il faut absolument que je vous parle du "Livre qui rend heureux". Rien qu'un titre pareil, c'est tout un programme. Un album sans texte (ma marotte du moment, les albums sans texte) tout en poésie et onirisme, un rêve éveillé autour d'un arbre dans lequel vivent deux ours. On y croise une allégorie de l'arche de Noé, un océan rose (de flamands roses), une barque volante arrimée à des ballons de baudruche, une épuisette pour attraper des flocons de neige... Heu-reux, on vous a dit ! "Le livre qui rend heureux" de M. & R. Tolman - Milan.

Voilà, ma liste de livres "il-faut-absolument-que-j'en-parle" a un peu raccourci mais elle est encore longue, trop longue...

Et puis tant que je suis dans la prescription, si vous croisez le DVD de "Le père de mes enfants" de Mia Hansen-Love, jetez vous dessus. Vu hier soir et j'ai été emballée : passion, cinéma, vie de famille, amitié, deuil... tout y est si juste et si sensible...