Est-ce être futile d'aller voir "Inception" et de rester focalisée sur la petite veste couleur rouille d'Ellen Page (mon nouveau Graal pour cette rentrée) ?
Est-ce être rigide de mal prendre qu'une cliente me tutoie d'emblée (et qu'elle n'a pas 4 ans) ?
Est-ce être fainéante d'être fatiguée d'avance du cirque des horaires qui va commencer dès demain matin (se lever tôt et speeder, quelle horreur quand même !) ?
Est-ce guimauve d'être attendrie quand des enfants disent un merci franc et enthousiaste (voire claque la bise) à leurs parents qui leur achètent des livres (suffisamment rare pour que ça me fasse fondre) ?
Est-ce être égoïste de manger le dernier Schok du tiroir de l'accueil librairie ?
Est-ce être paresseuse de dire qu'il n'y a pas de toilettes dans le magasin (alors que si) parce qu'on n'a pas envie de jouer les dame-pipi pour la 5e fois de la journée ?
Est-ce mal d'abandonner ma collègue avec la petite mamie de 90 ans qui veut un livre pour débuter l'informatique (et donc pose beauccoooouup de questions) ?
Est-ce avoir l'esprit de contradiction d'être intox au thé détox de Kusmi ?

Malheureusement, je crois bien que je me tape tous ces défauts :-).

Edit : Heureusement, tout cela est compensé par la grandeur d'âme, le sens du sacrifice, la générosité de mon chéri qui a accepté de s'occuper du Tamagochi de sa fille sur son temps de travail pendant que sa propriétaire est à l'école (non sans avoir donné à son père moult conseils et astuces pour s'occuper de sa nombreuse famille tamagochienne amoureusement entretenue pendant tout l'été).

bateau