Hier, Adl s'est découvert le blues du dimanche soir. On lui a dit que nous aussi, enfants, on avait ce blues-là. Que ça passe parfois en grandissant, en ayant un métier qui ne nous fasse pas y aller à reculons, que c'était son blues et donc à elle de trouver la parade.
Elle a joué les Caliméro, puis elle a cherché et elle a trouvé : elle s'est créé un talisman " quand je regarde bien qu'un point ou qu'une étoile, ça me relaxe". Ensuite elle était euphorique d'avoir trouvé la solution et d'avoir mis un terme à ce mal être. Elle nous en a distribué au cas où...
Depuis elle veut toujours être dessinatrice mais aussi donner des cours de psy !

2012-05-21_0001