- Journée transhumance : taxi sur le plate-forme du pick-up jusqu'à Thong Sala puis bateau jusqu'à Donzac puis bus jusqu'à la gare de Surratani puis train de nuit jusqu'à Bangkok. On est parti pour plus de 24 heures de voyages.
- Tous les rescapés de la Full Moon qui a eu lieu hier se retrouve au ferry. L'oeil hagard, excités ou carrément comateux, des vestiges de peinture fluo sur la peau ou les cheveux, de MAGNIFIQUES chapeaux ou tschirt fluos estampillés "Fullmoon".
- Pause repas à Surratani dans un food center. Envie de tout prendre en photo : les affiches sur les murs, la collections de calendriers représentant le roi, les femmes qui font la cuisine, les vitrines où sont présentés les aliments, les écoliers qui passent en sortant de l'école et vont squatter les petits vendeurs de "cochonneries" (du glucose, du colorant, du conservateur à haute dose) qui se mangent. Ils sont adorables avec leurs uniformes colorés.
- En attendant le train (environ 4 heures), on se balade dans Surrattani. On tombe sur le marché du soir : génial ! Les gens nous sourient quand on s'arrêtent, curieux, devant leur stand, pincent les joues de Louison, nous font goûter des trucs. Adl a photographié tous les étals un à un. Butin du marché : des sortes de cheveux d'ange (cousin de la barbapapa) vert et rose à manger dans une crêpe verte (sucré), des mangues et de l'ananas en morceaux, un régime de mini-bananes, la fameuse simili-Knacki qui se mange en brochette et qui a fait le délice d'adl pendant le séjour et Tony a testé une brochette d'encornet.
- 18 h, c'est vraiment l'heure des familles. Au marché, ils s'achètent un encas ou le repas du soir à emporter (ce sont les roi du sac plastique !). Au parc, ils s'achètent des figurines à peindre ou des coloriages et s'installent sur des petites nattes pour les peindre. Souvent les deux parents avec un ou deux enfants, souvent en scooter. A Surattani, on a vu plus de vie quotidienne en 4 heures qu'en 2 semaines sur les îles. 18h, mon heure préférée, définitivement !

- On a speedé pour mangé et au final le train partira avec 70 mn de retard.
- Nuit laborieuse en train : 4 heures de retard au final, mal dormi, le train brinquebalait et faisait un bruit d'enfer (plusieurs fois j'ai rêvé qu'il déraillait). le train roule toute portes ouvertes et les toilettes sont à côté. Plusieurs fois j'ai vérifié que les filles étaient sur leur couchette et n'étaient pas tombées du train. Tony m'a avoué qu'il avait fait pareil. C'est bizarre, je n'avais pas fait ça à l'aller.
- Tony dit qu'il a vu un crocodile dans un klong (un canal). Humhum...
- A Bangkok, visite du Wat Arun (temple de l'aube). Il est situé à côté d'une sorte de palais des congrès et c'était jour de remise des diplômes pour une foule d'étudiants. Festival de toges, d'uniformes, de familles sur le 31 (on sentait certains parents fiers et beaux, ça m'en collait les larmes aux yeux), de bouquets, de peluches. Une ambiance festive, tout le monde se prend en photo, prend la pose.
- C'est la dèche en poisson-chats dans le fleuve aujourd'hui.
- Mangé dans un resto chic et climatisé près de notre hôtel. Pas sentis à notre place.
- Vu un moine hors-norme : très grand, très costaud, très orange. Il m'a fait pensé à Kung Fu Panda.
- Journée à Chinatown sillonné en long en large. Ça grouille de kawaieries, de kitschouilleries, de touristes, de passants, d'échoppes, de livreurs avec des piles de cartons hallucinantes en scooter ou sur des chariots, de vendeurs de bouffe, de tissus, tout ça dans des allées de 2 m de large. On a envie de presque tout acheter.
- Le Thaï est petit mais le Sikh est grand. Je les trouve très classe avec leurs turbans.
- On a testé notre premier resto de rue, un vrai où on mange sur un petite table posée sur le trottoir. Le problème numéro 1 étant à chaque fois "que vont manger les filles ?" (nos filles sont un peu difficiles surtout Louison). Mais là en passant, on voit une assiette de riz et un oeuf frit : c'est dans leurs goûts, hop on s'installe. Notre repas le moins cher : 200 baths (5 euros) pour 4 assiettes, 2 cocas, 2 bouteilles d'eau et le spectacle fascinant de les voir cuisiner.
- Tomber par hasard sur 2 temples : un bouddhiste (avec un alligator vivant) et un chinois avec un décor mélangeant dévotion et fête foraine. J'aime les hasards.
- Louison a encore eu son petit succès, c'est dingue le nombre de trucs gratuits qu'on a eu grâce à elle.
- La gamme colorée des robes de moines fait un très joli camaïeu de safran, orange fluo, brique, jaune, sable, terre...
- On a mangé notre dernier repas à l'aéroport. Hyper international : pizza, sushis et stired chicken. Notre repas le plus cher du séjour : 1020 baths (environ 25 euros). Notre plus cher et notre moins cher repas le même jour, c'est sur ce grand écart que s'achève notre voyage. Retour en France et son temps d'automne. Mais on s'est fait la promesse de revenir.

2012-07-04_0003Copy
2012-07-04_0007Copy
2012-07-04_0004Copy
DSCF2854
2012-07-04_0018Copy
2012-07-04_0029Copy
DSCF2928
DSCF3005
2012-07-06_0013Copy
DSCF2980
DSCF3016
DSCF3021
2012-07-06_0017Copy
2012-07-06_0027Copy
2012-07-06_0002Copy
DSCF3032