"Indigo" m'a rendu schizophrène. J'ai dévoré ce bouquin même si je l'ai trouvé mal écrit. J'ai avidement suivi les 4 personnages même si je les ai trouvé caricaturaux voire têtes à claques (les personnages féminins ne sont pas à leur avantage). J'ai eu envie de partir en Inde (Ah Pondichéry, rien que le nom me fait voyager) même si on sent le pays sous tension (menaces d'attentats, chaleur excessive, pauvreté). J'ai éprouvé le plaisir coupable de lire un roman sentimental mais édité dans la collection blanche de Gallimard (l'honneur est sauf). Bref, ma part instinctive l'a lu d'une traite avec plaisir mais ma part rationnelle ne l'a pas aimé.
"Indigo" de Catherine Cusset - Gallimard

2013-02-13_0002