Conseillé par une de mes collègues, ce fut un coup de coeur. Le postulat de départ est le même que celui du "Mec de la tombe d'à côté" : l'amour improbable entre deux personnes que tout (physique, milieu social, niveau de vie et culture) oppose. Max, jeune et joli veuf de 27 ans rencontre Nora, la quarantaine bien tapée, serveuse, un brin vulgaire, un cul énorme et un penchant pour la boisson et le sexe. Leur histoire qui commence n'est basée que sur le cul puis bascule dans un fragile équilibre entre honte, conventions sociales et ruades dans les brancards. Si le thème peut paraître cliché, le traitement de l'histoire ne l'est pas et décrit bien les golden 80's américaines (date à laquelle le roman a été écrit) et la bonne société juive. C'est drôle, bien vu et très bien écrit. Allez, bientôt l'été, commencez à faire vos listes de lectures...

"White place" de Glenn Savan (traduit de l'américain par Isabelle Reinharez) - Babel.

2013-06-11_0001