Deux coups de coeurs de rentrée.

Marie-Aude Murail, qu'on ne présente plus, va faire le bonheur des documentalistes, des profs de français, des profs de théâtre et last but not least, de ses lecteurs. Attention : passion théâtre. On suit 3 jeunes gens, sorte de trois mousquetaires de Conservatoire, qui cherchent dans le théâtre, qui de l'aplomb, qui une vie plus drôle que celle de ses parents, qui un moyen de survie. Il y a du trac, de la rébellion, des répétitions, des exaltations, des grandes tirades et des découragements, il y a des héros mythiques, des désillusiosn et des alexandrins, il y a des grands bonheurs et des rôles de sa vie. Il y a une histoire d'amour-amitié à la Jules et Jim, il y a Marivaux, Molière, Shakespeare, Lorenzaccio, Sganarelle... Bref, un océan de vies possibles qui s'ouvre...
"3000 façons de dire je t'aime" de Marie-Aude Murail - École des loisirs - dés 13-14 ans.

3000facons

Ah Susin Nielsen ! J'aime son style, ses anti-héros, leur humour, leur tendresse, leur vie pourrie. Pour le coup, celle d'Henry K. Larsen l'est particulièrement, pourrie, carrément moisie. Entre une mère dépressive qui l'aime beaucoup mais qui habite loin, un père qui l'aime beaucoup mais qui fait ce qu'il peut et qui rame dur, une nouvelle vie, une nouvelle ville, un psy et le passé récent avec ÇA qui prend tout la place. Ce ÇA avec lequel il faut vivre, ce ÇA qui a foutu la famille en l'air, ce ÇA qu'Henry cache à ses nouveaux amis et n'ose même pas consigner dans son journal intime. J'ai rit, j'ai larmiché, j'ai eu envie de serrer tout ce petit monde dans mes bras, j'ai eu horreur de la connerie humaine.
"Le journal malgré lui de Henry K. Larsen (écrit uniquement parce que mon psy y tient mais franchement c'est moisi)" de Susin Nielsen (traduit du canadien par Valérie Le Plouhinec) - Hélium  - dès 13 ans.

journal-malgre-henry-k-larsen-1399289-616x0