Chien pourri et Chaplapla, le retour. Ils vivent toujours dans leur poubelle, sentent toujours la sardine. Il flotte dans cet opus-là un parfum croisé entre Dickens et Andersen (avec la "petite fille aux allumettes"), que Noël, c'est pas la même fête pour tout le monde qu'on soit pauvre ou non. On y croise la famille Noël (Jean-Noël, Marie-Noëlle, Noëlle-Noëlle...) où c'est Noël tous les jours et Pull-Over, petite fille dont le bien le plus précieux est une Barbie sans bras. Adl m'a dit que c'était "trop" triste comme histoire. Mais avec Colas Gutman aux manettes, le triste est raconté avec des mots savoureux.
"Joyeux Noël Chien Pourri" de Colas Gutman et Marc Boutavant - Ecole des loisirs - dès 7-8 ans.

chien pourri

Cendrillon version Corée ou comment on se rend compte que tous les contes du monde se donnent la main :-). L'histoire est bien connue mais cette version coréenne rajoute un charme supplémentaire et les couleurs, mazette, des couleurs à faire venir le rose aux joues !
" Kongjwi, l’autre Cendrillon" de Marie Caillou & Lim Yeong-Hee - Père Castor Flammarion - dès 6 ans.

kongjwi

Je connaissais l'histoire d'Helen Keller sans n'avoir jamais rien lu ni vu sur elle. Cette BD fut une révélation pour moi, sur le combat (au propre comme au figuré) pour sortir cette petite fille des ténèbres où elle était plongée (aveugle et sourde) et certaines cases de Joseph Lambert sont saisissantes et rendent tellement bien la violence de se sentir coupée du monde, la lueur d'être enfin comprise et la ténacité d'aller jusqu'au bout de ses idées.
Voici le texte de l'éditeur : "Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-neuf mois, probablement des suites d’une méningite. Elle devient alors incapable de communiquer avec son entourage, si ce n’est avec quelques gestes maladroits. Sa vie va être bouleversée à l’âge de six ans quand ses parents engagent Annie Sullivan comme gouvernante. Annie Sullivan, alors âgée de 20 ans, vient de finir ses études à l’Institut pour aveugles Perkins. Elle-même mal voyante, elle a appris à enseigner la langue des signes dans cette institution précurseur. Elle va prendre en charge l’éducation de Helen Keller, et au fil des mois elle va réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais à lui apprendre le langage des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amie à vie.
Helen Keller deviendra une figure de la société américaine, écrivain féministe, elle mènera également un combat politique, sera membre du parti socialiste américain et créera une fondation. Complémentaire des livres ou films existant à propos d’Helen Keller, cette bande dessinée est centrée sur l’histoire de cette extraordinaire rencontre et sur les nombreux obstacles contre lesquels va buter Annie Sullivan dans une famille très conservatrice du Sud des États-Unis."
"Annie Sullivan & Helen Keller" de Joseph Lambert (traduit de l'anglais par Sidonie van den Dries) - Éditions Ça et Là. Pour ados et adultes.

helen-keller-couv