Voilà un album très drôle, à lire absolument à voix haute sur le ton de la revendication.
Duncan reçoit des lettres de doléances de ses crayons pastels : le crayon rouge au bord du surmenage car exploité  toute l'année, de la St Valentin à Noël ; le crayon beige qui est jaloux car il n'a le droit qu'au blé et à la dinde de Noël alors que tous les poneys et les chiots mignons sont pour le crayon marron ; le crayon gris qui en ras le bol de colorier des gros animaux comme l'éléphant, le rhinocéros ou la baleine à bosse et qui ne rêve que de petits cailloux ou de bébés pingouins ; les crayons jaunes et orange qui se prennent le chou car chacun pensent être LA couleur du soleil ; le crayon bleu qui est devenu tout riquiqui à force d'être le préféré ; le crayon rose qui est pratiquement neuf car Duncan, un garçon, ne se sert quasiment jamais de lui et enfin le crayon pêche qui se sent nu et n'ose sortir de sa boite car Duncan lui a arraché le papier qui l'entourait.
Bref, c'est hilarant et, mine de rien, aborde le thème des clichés, des idées toutes faites et de la créativité.
"Rébellion chez les crayons" de Drew Daywalt et Oliver Jeffers - Kaléidoscope - à partir de 5 ans.

DSCF9467