Un gros de coup de coeur pour un BD pas facile d'accés de prime abord (pas de texte, quasi en noir et blanc, qui se passe en Turquie, avec des personnages assez vilains). MAIS, mais... il faut dépasser tout ça ! "Orientalisme" raconte avec brio les désirs d'exode citadin de jeunes paysans turcs, une histoire d'amour naissante et une virée d'un couple de touristes, le tout formant une histoire chorale. Le noir et blanc est mis en lumière par des touches de rouge et de bleu judicieusement amenées. L'absence de texte entraine un tour de force narratif et le rêve de la ville pour une population assez pauvre est somme toute assez universel. Passées les premières pages, j'ai oublié les vilaines trognes des personnages pour me laisser happer. J'espère que vous en ferez de même.
"Orientalisme" de Nicolas Presl - Atrabile.