Deux albums avec des héroïnes qui dépotent (et qui par un heureux hasard sont chez le même éditeur : Cambourakis, un éditeur qui fait beaucoup pour la littérature jeunesse étrangère notamment scandinave) !

Bon déjà, je dois vous avouer que le mot "poney" me fait pouffer à chaque fois, c'est physique, il faudrait que je consulte ! Dans cet album, nous suivons la princesse Pomme de pin, le plus petit des guerriers du royaume des guerriers. Ses parents ne lui offrent que des pulls douillets alors qu'elle rêve d'attributs guerriers. Pour son anniversaire, elle demande donc un cheval guerrier et elle obtient... un poney (petit, rond, dont les yeux ne regardent pas tout à fait dans le même sens et qui pète à l'occasion). Et bien ce boulet de poney va devenir un précieux atout dans la bataille. J'ai franchement ri et les filles (grande et petite) ont aimé aussi.
"La princesse et le poney" de Kate Beaton - Cambourakis.

DSCF3027

Leni en a marre d'être prise pour une petite fille trop chou-à-croquer, elle veut être grande et montrer toute l'étendue de ce qu'elle sait faire : boutonner son manteau toute seule, pousser la poussette, manger des aliments de grande personne, boire du café (et arroser les plantes en douce avec parce que le café c'est quand même dégeu). Mais dès que des corvées de grande arrivent : ménage & co, ça devient moins drôle et finalement, c'est pas mal d'être une petite fille chou-à-croquer. Les coloris sont très beaux et me font penser parfois à du Kitty Crowther.
"Leni fait la grande" d'Emma Adbage - Cambourakis

leni-fait-la-grande-couv