Cette bande dessinée est l'adaptation du roman éponyme d'Antonio Tabucchi. Nous sommes à Lisbonne en 1938 et on y suit Pereira, veuf, solitaire, traducteur à ses heures et journaliste responsable de la page culture d'un journal catholique. Un type banal, obnubilé par la mort (en général et celle de sa femme en particulier), pas militant pour un sou alors que hors de son bureau, Salazar règne en dictateur. Une rencontre va tout bouleverser, celle d'un jeune homme qui aime bien plus la vie que la mort, fougueux, frondeur et amoureux d'une passionaria. Alors Pereira va s'ouvrir au changement, à l'engagement, à la prise de conscience politique... L'histoire est belle et le dessin la sert magnifiquement : graphisme enlevé, couleurs chaudes, trouvailles visuelles (petites apartés dessinées personnalisant le conflit de conscience de Pereira), ne jetez, rien, c'est parfait !
"Pereira prétend" de Pierre-Henry Gomont - Sarbacane.

pereira