Après "Le chagrin des vivants" que j'ai beaucoup aimé, hop, un 2e Anna Hope. Le thème de l'internement, de la vie d'asile au début du siècle en Angleterre et la façon de "mater" les femmes un peu trop libres m'a fait pensé à "L'étrange disparition d'Esme lennox" que j'avais beaucoup aimé aussi.
"La salle de bal" d'Anna Hope - traduit de l'anglais par Elodie Leplat - Gallimard

la salle de bal

Enregistrer

Enregistrer