14 mai 2016

Selflis#17

Ce roman m'a fait de l'oeil parce qu'il a réveillé un vieux fantasme d'ado, disparaître pour de faux pour voir ce que les gens pensent de vous et savoir à quel point on compte. Un harcèlement scolaire qui la dépasse, une mère à l'étranger et un père peu empathique, voilà ce qui pousse Anouck, 14 ans, à fuguer. Mais bon c'est l'hiver alors la fugue tourne court et elle se dit qu'elle serait mieux dans son grenier là où personne ne pensera à la chercher. La détresse de son père, la tristesse de sa petite soeur, l'absentéisme de sa mère,... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 22:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2016

Livraison jeunesse

Un livre pour les petits à l'histoire simplissime mais au graphisme impeccable et aux couleurs franches. Fredun Shapur est un artiste des 70's qui fut aussi un créateur de jouets (on lui doit notamment les Playsack, ces sacs-déguisements, remis au goût du jour récemment)."Blackie et la pelote" - Fredun & Mira Shapur- Éditions Memo. Voilà un album dont j'aimerais pouvoir dire qu'il n'est pas d'actualité. On y suit une famille, mère et enfants, pour qui l'espoir se trouve dans l'exil vers ce pays au nord dont ils ne connaissent ni... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2016

D'émouvants petits traits

Ce qui va me manquer dans cette maison que nous quittons au bout de 14 ans de location (donc quasi l'âge d'adl), ce sont ces petits signes du temps qui passe que nous ne pourrons pas emmener avec nous (Tony suggère un relevé topographique sur bande de papier), les petites marques faites au crayon de papier sur le chambranle de la porte de la salle de bain pour "faire la taille", les deux soeurs qui se superposent, les âges et les années qui se mélangent (et adl qui est aujourd'hui plus grande que moi, elle que j'ai baigné dans le... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 16:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
06 mai 2016

Selflis#16

Lire cet homme me donne l'impression d'être plus intelligente. Pour moi qui ai du mal à lire en ce moment, c'est parfait, je picore des chroniques, des articles, des critiques, de l'érudition bien dosée, des mots toujours parfaits. Je savoure..."Il est avantageux d'avoir où aller" d'Emmanuel Carrère - P.O.L.
Posté par tonyktl à 23:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 mai 2016

Enguirlandé

Pour un petit Soren.
Posté par tonyktl à 21:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 avril 2016

Lecture en cours

Si vous ne l'avez jamais vu, je ne peux que vous encourager à regarder le film "Moi, toi et tous les autres" de Miranda July qui m'avait enthousiasmé à sa sortie. Du coup, le premier roman de Miranda July m'intriguait. On y retrouve son grain, ses personnages à côté de la plaque et pourtant complétement frontaux. Ils sont à la limite de subir leur vie et sans peut être s'en rendre compte, ils la prennent carrément à bras le corps avec un côté cash déconcertant."Le premier méchant" de Miranda July - Flammarion - traduit de l'américain... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

24 avril 2016

#anti-instagram

L'état des lieux du moment (qui n'a pas l'air de perturber notre chat qui doit aimer vivre dans le chaos !) ! Braderie vide-maison en perspective : livres, jouets, déco, vêtements fille-femme à prix tout riquiquis.  
Posté par tonyktl à 18:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 avril 2016

Buran'haut en couleurs

A Burano, les facades colorées des maisons incitent au jeu. Tony a fait ce petit gif coloré (mais il trouve mon jeu de mot du titre aussi pourri qu'une enseigne de coiffeur, ça c'est dit :-).  
Posté par tonyktl à 21:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
18 avril 2016

Souvenirs lagunaires #2

Posté par tonyktl à 10:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

Souvenirs lagunaires #1

J'ai aimé Venise. J'ai aimé l'omniprésence de la mer, l'absence de voitures, son décor qu'on a l'impression de connaître sans y être jamais allé (comme NYC), ses campaniles qui ont presque tous la penchette. J'avais peur des touristes (que je suis pourtant aussi) mais dès qu'on s'éloigne des grandes allées, Venise appartient aux vénitiens et à ceux qui se perdent, les enfants qui jouent au ballon ou prennent une glace sur les campi à la sortie de l'école, les vieux qu'on installe au soleil, les étudiants qui fêtent leur diplôme. On a... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 10:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :