14 juillet 2017

Selflis#36

En ce moment je suis dans la forêt, mi-hostile mi-cocon, avec Nell et Eva. Je me terre avec les deux soeurs dans leur maison isolée en attendant que le monde qui s'est insidieusement délité reprenne vie, que l'électricité revienne, que les magasins, les écoles, les banques, les stations services ré-ouvrent, que ce qu'il y a au delà de la forêt ne soit plus menaçant. Bientôt, bientôt... Accrochons nous encore un peu, gardons espoir, dans peu de temps, nous retrouverons nos vies légitimes, danser sur de la musique, étudier pour rentrer... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 14:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 mai 2017

Selflis#35

Une britisherie parfaite à lire pendant ces derniers jours de grosse chaleur, à l'ombre, en buvant mon thé. Un homme, dévasté d'avoir perdu le seul objet confié par son amour défunt, accumule toutes les choses qu'il trouve dans la rue, espérant un jour réunir l'objet et son propriétaire. A sa mort, il lègue cette tâche insurmontable à son assistante. Évidement, c'est un feel good book alors la boucle se boucle et l'amour se love, sans surprises mais pas sans plaisir."Le gardien des choses perdues" de Ruth Hogan - traduit de l'anglais... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mars 2017

Selflis#30

  Comment vit-on quand la mort survient brutalement, quand en une minute, le compagnon de toute une vie succombe. Joan Didion tente d'y répondre et revient sur l'année qui a suivi la mort de son mari."L'année de la pensée magique" de Joan Didion - traduit de l'américain par Pierre Demarty - Livre de poche
Posté par tonyktl à 17:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 février 2017

Selflis#28

Kate Atkinson, ma british préférée ! Qu'elle me parle du Blitz, de la Royal Air Force, de meurtres d'enfants, de flics losers ou d'anonymes héroïnes, je la suis à chaque fois avec bonheur."L'homme est un dieu en ruine" de Kate Atkinson - traduit de l'anglais par Sophie Aslanides - JC Lattès.
Posté par tonyktl à 18:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 janvier 2017

Selflis#27

Pas le roman du siècle mais New York, les années 30, des personnages attachants et un titre qui dépote, ça suffit à mon bonheur."Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés" de Jami Attenberg - Les escales - traduit de l'américain par Karine Reignier-Guerre. Enregistrer Enregistrer
Posté par tonyktl à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2016

L'assiette anglaise

En ce moment, je suis à l'heure anglaise (et mon addiction est inversement proportionnelle à mon accent pourri et mon vocabulaire minimaliste). Je lis "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate" 10 ans après tout le monde, je me délecte de la série "The Crown", je regarde des comédies romantiques touchantes et so british, je mange des crumpets et potasse les bouquins de Jamie Oliver.
Posté par tonyktl à 10:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

27 septembre 2016

Selflis#21

En cours : "Ada" d'Antoine Bello - Gallimard.Ada est une intelligence artificielle capable d'écrire des romans. Elle a disparu et un inspecteur mène l'enquête. Le pitch m'emballait, j'avais aimé "Les falsificateurs" du même auteur mais le style patine un peu (trop de travail de documentation mal dissimulé) et je suis un peu déçue. Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Posté par tonyktl à 21:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 août 2016

Selflis#19

Voilà un roman plus que surprenant qui vous tient en haleine dès le départ et bascule votre vision de l'histoire au milieu du livre, l'air de rien. Rosemary est une jeune femme qui s'est construite (ou pas) sur le dos d'une histoire familiale difficile. Alors qu'elle avait 5 ans, sa sœur avec qui elle était fusionnelle disparait. Suite à ça, la cellule familiale explose, la mère déprime, le frère fugue, le père boit et Rosemary se mure dans le silence. La maison qui n'était que bruit, vie et joyeux bazar sombre dans la catatonie.... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 15:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mai 2016

Selflis#16

Lire cet homme me donne l'impression d'être plus intelligente. Pour moi qui ai du mal à lire en ce moment, c'est parfait, je picore des chroniques, des articles, des critiques, de l'érudition bien dosée, des mots toujours parfaits. Je savoure..."Il est avantageux d'avoir où aller" d'Emmanuel Carrère - P.O.L.
Posté par tonyktl à 23:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 avril 2016

Lecture en cours

Si vous ne l'avez jamais vu, je ne peux que vous encourager à regarder le film "Moi, toi et tous les autres" de Miranda July qui m'avait enthousiasmé à sa sortie. Du coup, le premier roman de Miranda July m'intriguait. On y retrouve son grain, ses personnages à côté de la plaque et pourtant complétement frontaux. Ils sont à la limite de subir leur vie et sans peut être s'en rendre compte, ils la prennent carrément à bras le corps avec un côté cash déconcertant."Le premier méchant" de Miranda July - Flammarion - traduit de l'américain... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 22:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,