19 mars 2018

Selflis#48

Après "Le chagrin des vivants" que j'ai beaucoup aimé, hop, un 2e Anna Hope. Le thème de l'internement, de la vie d'asile au début du siècle en Angleterre et la façon de "mater" les femmes un peu trop libres m'a fait pensé à "L'étrange disparition d'Esme lennox" que j'avais beaucoup aimé aussi."La salle de bal" d'Anna Hope - traduit de l'anglais par Elodie Leplat - Gallimard Enregistrer Enregistrer
Posté par tonyktl à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2018

Selflis#47

Laurie Colwin is always a good idea (surtout si vous aimez les nouvelles, comme moi)."Intimités" de Laurie Colwin - Traduit de l'américain par Anne Berton - Autrement. Enregistrer
Posté par tonyktl à 20:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
05 février 2018

Selflis#46

Une vraie lecture savoureuse, peut-être moins forte qu'"Au revoir là haut", mais ne boudons pas notre plaisir ! Une galerie de personnages hauts en couleurs, des salopards, des têtes à claques, des profiteuses (dans tous les sens du terme, celles qui jouissent de la vie et d'autres plus vénales), des types biens, des revanches (froides et l'air de rien, les meilleures), des rebondissements, un peu d'Histoire, un sens de la réplique et du tempo, bref ça fait un paquet de bons ingrédients ! Ah, comme j'ai aimé passer mes soirées avec... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Selflis#44

Un vrai bijou (de ces livres qui vous font trépigner de se glisser sous la couette avec eux) ! Un roman chorale dans le Londres de 1920. La guerre a fait des ravages et 3 femmes vont vivre à leur façon le retour sur le sol anglais du soldat inconnu qui va être enterré en grandes pompes. De beaux portraits de femmes et cette ambiance british so delightful ! A lire en cette année de commémoration de l'armistice."Le chagrin des vivants" d'Anna Hope - traduit de l'anglais par Elodie Leplat - Gallimard.
Posté par tonyktl à 12:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 août 2017

Selflis#39

Elle s’appelle Lucy Diamond, a 14 ans et son nom de guerre c'est Diamond Girl ! C’est un diamant brut au physique de garçonnet qui va devenir une belle jeune fille avec tout ce que ça peut bousculer d'habitudes sur son passage. Roman d’apprentissage par excellence, on découvre la mue d’une jeune ado, qui va apprendre à composer avec un corps devenu étranger, qui va voir ses relations amicales évoluer, va découvrir la sexualité comme on découvrir un nouveau pays et va comprendre que son modèle parental ne tient pas la route.Pete Fromm... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2017

Selflis#38

Je voulais lire le livre avant de voir la série. Une vraie dystopie (écrite 20 ans avant l'avénement du genre) sur la régression des droits des femmes, sur l'anihilement de toute volonté de penser, réfléchir, désirer, choisir. On y suit Defred, servante écarlate, mise en service d'un couple, celui du Commandant et de son Épouse, pour ses seules capacités reproductrices, à l'heure où la fécondité est au plus bas et les enfants-nés souvent non viables. La société devenue plus que puritaine et ultra religieuse (on est tellement au-delà... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 08:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 août 2017

Selflis#37

J'aime les romans chorale, j'aime les livres (ou films) de bande, j'aime New York donc ce roman était pour moi. Je me suis attachée aux 5 héros  et même si l'histoire est convenue (5 amis de fac se coltinent la vie d'adulte dans une grande ville qui vous exalte ou qui vous broie), j'ai adoré certains passages (dont une intro que j'ai trouvé magistrale), j'ai préféré Jacob à Sara, aurait voulu qu'Irène et Wiliam aillent au bout de leur histoire, j'ai trouvé que la dernière partie perdait de sa flamboyance pour être carrément ratée... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 21:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 juillet 2017

Selflis#36

En ce moment je suis dans la forêt, mi-hostile mi-cocon, avec Nell et Eva. Je me terre avec les deux soeurs dans leur maison isolée en attendant que le monde qui s'est insidieusement délité reprenne vie, que l'électricité revienne, que les magasins, les écoles, les banques, les stations services ré-ouvrent, que ce qu'il y a au delà de la forêt ne soit plus menaçant. Bientôt, bientôt... Accrochons nous encore un peu, gardons espoir, dans peu de temps, nous retrouverons nos vies légitimes, danser sur de la musique, étudier pour rentrer... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 mai 2017

Selflis#35

Une britisherie parfaite à lire pendant ces derniers jours de grosse chaleur, à l'ombre, en buvant mon thé. Un homme, dévasté d'avoir perdu le seul objet confié par son amour défunt, accumule toutes les choses qu'il trouve dans la rue, espérant un jour réunir l'objet et son propriétaire. A sa mort, il lègue cette tâche insurmontable à son assistante. Évidement, c'est un feel good book alors la boucle se boucle et l'amour se love, sans surprises mais pas sans plaisir."Le gardien des choses perdues" de Ruth Hogan - traduit de l'anglais... [Lire la suite]
Posté par tonyktl à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mars 2017

Selflis#30

  Comment vit-on quand la mort survient brutalement, quand en une minute, le compagnon de toute une vie succombe. Joan Didion tente d'y répondre et revient sur l'année qui a suivi la mort de son mari."L'année de la pensée magique" de Joan Didion - traduit de l'américain par Pierre Demarty - Livre de poche
Posté par tonyktl à 17:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]